La Liberté

Devenir les acteurs de notre propre vie

Les Déraisons, pièce mise en scène par Patrick Haggiag, avec Yves Jenny (sur la photo), Jacqueline Corpataux et Edmée Fleury, est à l’affiche à Nuithonie. © Charly Rappo
Les Déraisons, pièce mise en scène par Patrick Haggiag, avec Yves Jenny (sur la photo), Jacqueline Corpataux et Edmée Fleury, est à l’affiche à Nuithonie. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
04.02.2020

Critique Théâtre

C’est tout un bric-à-brac d’objets hétéroclites, on ne dirait même pas une brocante, plutôt du rebut. Aucune volonté esthétisante, encore moins décorative: c’est tout le contraire. Comme s’il s’agissait de replacer les mots, rien que les mots, au centre de la pièce. Trois livres, comme les partitions des trois comédiens, sont distribués sur une table au centre du plateau. Quelques objets structurent l’espace, dont des gradins sur trois étages, ainsi que des grandes toiles nonchalamment posées au sol et qui servent d’écran à quelques moments choisis.

Les Déraisons, à voir encore cette semaine à Nuithonie, déconcertent. Vêtements portés négligemment, têtes à peine coiffées, coulisses visibles, comédiens mis à nu. On ne

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00