La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le couronnement d’Oasis

Le couronnement d’Oasis
Le couronnement d’Oasis
Publié le 27.11.2021

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Rock » C’était il y a un siècle. L’Angleterre se remettait alors du règne terrible de Margaret Thatcher. En haut du hit-parade, Oasis sonnait l’heure de la revanche du prolétariat. Knebworth 1996 évoque l’avènement du combo de Manchester. L’auditeur est téléporté en plein été dans une prairie au milieu de 250 000 fans en lévitation. Ces gens-là sont des chanceux car plus de 2 millions de Britanniques ont tenté d’acquérir un sésame. Sous leur allure de glandeurs défoncés, Liam et Noël Gallagher sont au rendez-vous. Leurs tubes les plus excitants (Wonderwall, Morning Glory) sont découpés à la tronçonneuse avant un final transcendant qui voit une reprise des Beatles (I’m The Walrus) succéder à Live Forever, l’une des plus belles chansons jamais composée au royaume d’Elisabeth II. JPB

Oasis, Knebworth 1996, Sony Music.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11