La Liberté

Tous confinés, tous écrivains?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Après avoir fermé nos portes, nous ouvrons nos écritoires en exutoire à notre sidération. Mais en librairie, ce sera bientôt l’épidémie… © Andrew Neel
Après avoir fermé nos portes, nous ouvrons nos écritoires en exutoire à notre sidération. Mais en librairie, ce sera bientôt l’épidémie… © Andrew Neel
Partager cet article sur:
03.04.2020

Ce temps troublé marquera l’histoire contemporaine. Alors chacun prend la plume pour nourrir le grand récit de la pandémie, tenir la chronique de ce présent devenu événement

Thierry Raboud

Edition » «Cher…, Merci infiniment pour votre proposition. Je ne doute pas de l’originalité de votre projet mais en cette période troublée, je crains d’être pour assez longtemps réfractaire à tous les manuscrits ayant de près ou de loin trait au coronavirus ou à toute autre forme d’épidémie. Je vous souhaite tous les succès avec ce texte et, dans l’attente, je vous espère confiné en toute sécurité.» Suivent les salutations d’usage.

Un message standardisé que Juliette Joste a prévu d’envoyer en réponse aux nombreux manuscrits de la contagion qui ne manqueront pas d’atterrir sur son bureau. Editrice réputée de la maison Grasset, elle a déjà refusé un projet de journal de confinement et s’attend à devoir décliner quantité d&r

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00