La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Faire la peau au patriarcat

Le Kunstmuseum de Berne consacre une rétrospective à l’artiste zurichoise Heidi Bucher, dont le travail est empreint de métamorphoses

L’exposition débute avec la Chambre du maître, Heidi Bucher lors du processus de mue de la Chambre du maître en 1978. © Markus Tretter
L’exposition débute avec la Chambre du maître, Heidi Bucher lors du processus de mue de la Chambre du maître en 1978. © Markus Tretter
L’exposition débute avec la Chambre du maître, une scène du film Video Bodyshells d’Heidi Bucher, Venice Beach, Californie, 1972. © Courtesy The Estate of Heidi Bucher
L’exposition débute avec la Chambre du maître, une scène du film Video Bodyshells d’Heidi Bucher, Venice Beach, Californie, 1972. © Courtesy The Estate of Heidi Bucher
L’exposition débute avec la Chambre du maître, Heidi Bucher, Métamorphoses, vue de l’installation Herrenzimmer, 1978, Haus der Kunst, 2021. © Hans Peter Siffert
L’exposition débute avec la Chambre du maître, Heidi Bucher, Métamorphoses, vue de l’installation Herrenzimmer, 1978, Haus der Kunst, 2021. © Hans Peter Siffert

Tamara Bongard

Publié le 23.04.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Exposition » Ecorcher. Pour remettre en question les constructions de genre, pour se libérer du poids du passé, des souvenirs, pour dépouiller le patriarcat, pour interroger la place du corps. Heidi Bucher (1926-1993) a créé des «peaux» de latex pour évoquer ces transformations. Entre autres. Mais tout son travail est empreint de cette idée de mue. C’est donc en toute logique que la rétrospective qui lui est consacrée au Kunstmuseum de Berne porte le titre de Métamorphoses I. Le deuxième volet de cet accrochage sera visible dès le 16 juillet au Muzeum Susch, dans les Grisons, qui a coopéré à cette exposition, tout comme la Haus der Kunst de Munich.

La visite commence par la Chambre du maître, une installation rappelant à la fois les représentations de saint Barthélemy (le martyr porte sa peau comme un manteau) et les i

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté La lumière de Davos

    Grande figure de l’expressionnisme allemand, Ernst Ludwig Kirchner a vécu vingt ans dans la station grisonne. Une période fertile de sa carrière
  • pictogramme abonné La Liberté Exposition: Achille Laugé, expert en touches

    La fondation de l’Hermitage consacre une riche rétrospective à Achille Laugé, talentueux néo-impressionniste qui était tombé dans l’oubli
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11