La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Série: We Own This City, ripoux sur Baltimore

Quatorze ans après Sur écoute, le scénariste David Simon revient avec We Own This City, série prenante inspirée par un scandale policier

Le sergent Wayne Jenkins, la terreur des dealers et autres malfrats, qui se croyait intouchable. © OCS
Le sergent Wayne Jenkins, la terreur des dealers et autres malfrats, qui se croyait intouchable. © OCS

Jean-Philippe Bernard

Publié le 20.05.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Série » Dans les rues mal famées de Baltimore et sa banlieue, la population a connu tant de déboires qu’elle ne craint plus rien ni personne. Personne sauf le sergent Wayne Jenkins et ses collègues de la Gun Trace Task Force, une unité d’élite de la police locale. Chaque fois que le cow-boy déboule en faisant tourner son imposante matraque, caïds, dealers ou simples passants détournent le regard en priant pour que le représentant de l’ordre leur laisse une chance de détaler.

Dès son entrée dans la police de Baltimore en 2003, Jenkins s’est imposé comme l’agent le plus zélé de tout l’Etat du Maryland. Même si elle n’apprécie guère ses vantardises et ses provocations verbales, sa hiérarchie sait combien d’affaires résolues elle lui doit. Durant l’année 2005, Jenkins

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00