La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les derniers jours d’un condamné

Condamné par la maladie, Benoît Magimel doit aussi affronter la souffrance de sa mère, Catherine Deneuve. © Frenetic
Condamné par la maladie, Benoît Magimel doit aussi affronter la souffrance de sa mère, Catherine Deneuve. © Frenetic
Publié le 24.11.2021

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

De son vivant » Un malade du cancer apprend qu’il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Sa mère ne peut en accepter l’idée… Après le thriller social sur un scandale ayant ébranlé le monde médical (La Fille de Brest), Emmanuelle Bercot reste dans les mêmes décors mais change de registre. Si elle désirait ardemment revenir au mélodrame et retravailler avec Catherine Deneuve et Benoît Magimel après La Tête haute, c’est surtout sa rencontre avec le médecin Gabriel Sara qui l’a poussée à parler du cancer et de l’accompagnement des malades en fin de vie. L’apport du cancérologue fut si décisif que la réalisatrice l’a même convaincu de jouer son propre rôle. Néanmoins, même s’il amène beaucoup de réalisme au film, Emmanuelle Bercot reste fidè

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11