La Liberté

Les bonshommes de marrons n’annoncent rien de bon

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Thulin et Hess ne lâchent rien. © Netflix
Thulin et Hess ne lâchent rien. © Netflix
Partager cet article sur:
16.10.2021

Série » Sur Netflix, un polar de saison, Octobre, suit un meurtrier tuant des mères qu’il juge indignes de leurs enfants. Il s’agit d’une adaptation d’un roman du Danois Søren Sveistrup, le créateur de la célèbre série The Killing.

C’est une série de saison, on ne peut pas mieux dire. Elle se nomme Octobre, et voit de petits bonshommes faits de marrons et de brindilles annoncer, ou signer, des crimes atroces. Mère célibataire et enquêtrice de talent, Naia Thulin (Danica Curcic) s’apprête à quitter la brigade criminelle pour un service plus calme quand le cadavre d’une jeune femme mutilée est retrouvé. A côté d’elle, un petit bonhomme fait d’un marron et de petits bâtons. Et quand la police scientifique découvre sur la figurine les empreintes d’une fillette portée disparue depuis un an – il s’agit de la fille d’une ministre du Gouvernement danois – tout s’emballe. Affublée d’un coéquipier, Mark Hess (Mikkel Boe Følsgaard, vu notamment dans The Rain ou Les Héritiers), semblant

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00