La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un dimanche matin tant attendu

Les gens qui mendient: dans certaines villes romandes, les passants n’y échappent plus. © Keystone
Les gens qui mendient: dans certaines villes romandes, les passants n’y échappent plus. © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 19.10.2021

Fred Bocquet

Le mot de la fin

Aujourd’hui, c’est dimanche, votre jour préféré, celui de la paresse et du loisir, après une semaine de travail et un samedi à faire des courses et à nettoyer. C’est aussi le jour tant attendu de vos viennoiseries.

Munie de votre filet en crochet, vous vous rendez joyeusement à la pâtisserie, à deux rues d’ici; il fait un peu cru et vous avez oublié votre écharpe, mais qu’importe, les brioches tièdes et les pains à la vanille n’attendent que vous. Pas tout à fait, pour être honnête, une file patiente et silencieuse s’est formée devant la vitrine de la boutique qui n’accepte que deux clients à la fois. Là encore, peu vous chaut, le croissant au chocolat vaut bien quelques minutes dans une bise entreprenante, qui vous caresse le cou.

Mais il y a un hic, un caillou dans vos bottines. A côté de la porte d’entrée, une dame est assise en tailleur, recouverte de plusieurs épaisseurs de fichus, pull reprisé, anorak trop grand, ses mains dans des mitaines dont le

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00