La Liberté

Le retour en grâce de la campagne

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La campagne garde encore de petits paradis, à l’image de ce hameau de la Broye fribourgeoise. © Alain Wicht
La campagne garde encore de petits paradis, à l’image de ce hameau de la Broye fribourgeoise. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
06.04.2020

Pascal Bertschy

Le mot de la fin

La campagne se pare soudain de tous les charmes, de toutes les qualités. La ville, en revanche, a désormais tous les défauts. Pour elle, ce n’est plus ça. Cela fait partie des multiples retournements provoqués par notre commotion sanitaire. Ce qui était hier encore ringard devient tendance, et inversement.

Tenez, sous le ciel bleu de ce week-end, des citadins dissidents ont pris la clé des champs. Ville désertée, campagne recherchée. En Europe, le mois dernier, des pays ont été le théâtre d’un exode. Des centaines de milliers de citadins sont partis se mettre au vert, d’où grincements chez les terriens. Avec cette équipe venue de la ville, comment garder l’église au milieu du village?

Le match entre ville et campagne, pourtant, n’est pas près de reprendre. Commencé au XIXe sièc

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00