La Liberté

Et si le printemps ne revenait pas?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’automne désormais bien installé, le temps est venu de dire au revoir aux bains de soleil et aux derniers verres en terrasse. © Keystone
L’automne désormais bien installé, le temps est venu de dire au revoir aux bains de soleil et aux derniers verres en terrasse. © Keystone
Partager cet article sur:
15.10.2021

Angélique Eggenschwiler

Le mot de la fin

Il y a, sur notre petit balcon, deux plants de vigne vierge qui doucement se réveillent au printemps. D’abord petites pousses, les feuilles prennent de l’assurance au cœur de l’été et colonisent jusqu’aux joints de la porte-fenêtre. Elles s’empourprent aux premiers frissons de septembre, un flamboyant coucher de soleil végétal qui tapisse bientôt le sol comme autant de larmes d’été sanglantes. Et ce matin, la dernière feuille est tombée sur le plancher en Tech, à présent couvert de pleurs secs. C’est la belle saison qui se meurt dans un sanglot en agitant ses doigts frêles en signe d’au revoir. A dans six mois…

Enfin, moi j’y ai plutôt vu un doigt d’honneur. Non mais pour qui elle se prend celle-là? Six mois, vous vous rendez compte? C’est l’équivalent de q

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00