La Liberté

En balade, elle chante une ballade

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En pleine balade, cette musicienne s'est arrêtée pour interpréter apparemment une agréable ballade. © DR
En pleine balade, cette musicienne s'est arrêtée pour interpréter apparemment une agréable ballade. © DR
Partager cet article sur:
04.05.2020

Pascal Bertschy

Le mot de la fin

Appas et appât, voie et voix, ça va. Allô et halo, bouleau et boulot, c’est encore à mon niveau. La mer, le maire et la mère, pas de problème, je reste pépère. Mais avec pécher et pêcher, il m’est arrivé de m’égarer. Pareil avec repaire et repère…

Ancre et encre, balai et ballet, champ et chant, cœur et chœur, dessein et dessin, plainte et plinthe, nous le savons, sont des mots homophones. Le français n’en est pas avare. Des centaines de mots différents se prononcent de façon identique. Leur terrain de jeu favori? Notre ouïe, oui.

Et alors? Alors, en linguistique, l’homophonie est un problème. Aujourd’hui est un jour, d’ailleurs, où nous allons aborder ce grave problème trop souvent passé sous silence.

Le pire, dans mon cas, c’e

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00