La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Arrête, Monsieur Portable, arrête!

Monsieur Portable, en dégainant sans cesse son écran, fait presque regretter les soirées diapo d’antan. © Marcus P/Unsplash
Monsieur Portable, en dégainant sans cesse son écran, fait presque regretter les soirées diapo d’antan. © Marcus P/Unsplash
Partager cet article sur:
Publié le 06.12.2021

Pascal Bertschy

Le mot de la fin

Naguère, certaines familles invitaient leur monde pour lui montrer leurs photos. C’était le temps des soirées diapo. Elles permettaient de diffuser des diapositives sur un grand écran, mur des exhibitions où défilaient des images de vacances.

Les adeptes de la soirée diapo pensaient partager leur joie en toute innocence, sans comprendre que leur séance assommait leurs spectateurs d’ennui. D’ailleurs, à l’époque, tout le monde se moquait gentiment de ces soirées et s’arrangeait pour les fuir.

Aujourd’hui, fini de rire. Aux soirées diapo a succédé l’instant portable, ou la minute tablette, et il serait malvenu d’en ricaner.

L’instant portable? Il survient quand, dans une fête ou une quelconque assemblée, vous tombez sur Monsieur Portable. Une conversation s’esquisse et, au bout de vingt secondes, votre interlocuteur dégaine son téléphone. Histoire de vous montrer un selfie pris avec Chose ou la photo de son fiston prometteur…

C’est tout Monsieu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00