La Liberté

Vote au Congrès US pour 10 milliards d'aide et d'armes à Taïwan

Le projet de loi, qui risque de provoquer l'ire de Pékin, est le fruit de longues tractations. Une version précédente du texte prévoyait entre autres d'accorder à l'île le statut d'"allié majeur hors Otan". © KEYSTONE/AP/Johnson Lai
Le projet de loi, qui risque de provoquer l'ire de Pékin, est le fruit de longues tractations. Une version précédente du texte prévoyait entre autres d'accorder à l'île le statut d'"allié majeur hors Otan". © KEYSTONE/AP/Johnson Lai


Publié le 08.12.2022
Partager cet article sur:


La Chambre américaine des représentants a adopté jeudi un projet de loi qui prévoit 10 milliards de dollars d'aide militaire et de ventes d'armes à Taïwan. Cette enveloppe, comprise dans le budget 2023 de la défense, doit désormais être approuvée par le Sénat.

Elle "renforcera considérablement le partenariat de défense des Etats-Unis avec Taïwan", a assuré le chef de la commission des Affaires étrangères du Sénat, Bob Menendez.

Ce texte, qui risque de provoquer l'ire de Pékin, est le fruit de longues tractations. Une version précédente du texte prévoyait entre autres d'accorder à l'île le statut d'"allié majeur hors Otan".

Rapprochement significatif

Il marque malgré tout un rapprochement significatif entre les Etats-Unis et Taïwan, à l'heure où les relations entre Pékin et Washington sont à leur plus bas depuis des décennies.

La Chine avait procédé à de vastes exercices militaires autour de Taïwan, une démonstration de force sans précédent en représailles à une visite à Taipei de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi.

Pékin estime que Taïwan, peuplée de quelque 23 millions d'habitants, est l'une de ses provinces, qu'elle n'a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire depuis la fin de la guerre civile chinoise, en 1949.

En sept décennies, l'armée communiste n'a jamais pu conquérir l'île, laquelle est restée sous le contrôle de la République de Chine - le régime qui gouvernait jadis la Chine continentale et ne gouverne plus aujourd'hui que Taïwan.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11