La Liberté

25.11.2021

Vaud: le masque réintroduit en fin d'école obligatoire

Le masque fera son retour lundi dans les classes vaudoises du secondaire I (photo d'illustration). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Le masque fera son retour lundi dans les classes vaudoises du secondaire I (photo d'illustration). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Malgré une couverture vaccinale de plus de 82%, le masque fera son retour lundi dans les classes du secondaire I (12-15 ans). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Malgré une couverture vaccinale de plus de 82%, le masque fera son retour lundi dans les classes du secondaire I (12-15 ans). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
25.11.2021

Le Conseil d'Etat vaudois prend des mesures supplémentaires pour contrer la nouvelle vague de Covid-19. Il réintroduit le masque dès le secondaire (12-15 ans) et appelle les aînés à s'inscrire rapidement pour la 3e dose. Avant de pouvoir la proposer aux autres.

Dès lundi et jusqu'aux vacances de Noël, le port du masque est à nouveau obligatoire au secondaire I (9e-11e années) pour les élèves et enseignants. Au primaire, il est recommandé en classe pour les enseignants. "On leur laisse la liberté de décider lorsqu'il est adéquat de l'enlever pour des raisons pédagogiques", a expliqué jeudi la conseillère d'Etat Cesla Amarelle. Ces mesures, qui ne sont "pas prises de gaieté de coeur", sont coordonnées avec Genève.

Les autorités suivent de près la situation dans les lieux de formation, où les cas sont en hausse. Un monitoring détaillé est publié chaque semaine sur le site de l'Etat de Vaud. Depuis le début de la semaine, 36 classes, soit environ 720 élèves, ont été testés.

Hausse des cas

D'une manière générale, les nouvelles infections et les hospitalisations repartent à la hausse. "Malgré l'excellente couverture vaccinale dans le canton, à plus de 82% des plus de 12 ans, on voit que le bassin de recrutement du virus reste vaste", a relevé la conseillère d'Etat Rebecca Ruiz. "La situation est fragile. Le danger plane", a-t-elle ajouté.

Les autorités s'attendent à ce que cette hausse se poursuive ces prochaines semaines. "Depuis quelques jours, les 65 ans et plus sont de nouveau dans les hôpitaux. Mais rarement aux soins intensifs, où séjournent des personnes plus jeunes, dont la majorité n'est pas vaccinée", a expliqué le médecin cantonal, Karim Boubaker.

Appel pressant

"On commence à voir que des personnes vaccinées il y a plus de six mois tombent malades", a ajouté Mme Ruiz. Qui lance un appel pressant aux plus de 65 ans afin qu'ils "se dépêchent" de se faire injecter une dose de rappel. Actuellement, 36% des Vaudois éligibles ont reçu ce booster ou ont pris rendez-vous.

Des délais pour obtenir un rendez-vous sont possibles dans certains lieux, notamment dans l'Est vaudois où l'Hôpital Riviera-Chablais est "très chargé". Le canton prépare une "montée en puissance" de son dispositif. Il espère pouvoir ouvrir le plus rapidement possible cette troisième dose, par étapes, aux moins de 65 ans.

Des sms, mails et courriers postaux seront envoyés dès lundi aux plus de 65 ans pour les inciter à faire le rappel. Le personnel de santé dans les unités sensibles (soins intensifs et unités Covid notamment) pourra bénéficier de ce booster dès lundi.

Contrôles renforcés

La conseillère d'Etat Béatrice Métraux a annoncé que les autorités allaient intensifier leurs contrôles des mesures de protection, notamment dans les commerces, restaurants, discothèques ou fitness. Il en sera de même pour les grandes manifestations.

Le canton de Vaud enregistre actuellement environ 300 nouveaux cas de Covid-19 par jour. Il n'est pas exclu que ce chiffre triple dans les semaines à venir. Si des mesures plus sévères s'imposent, "le Conseil d'Etat a la conviction qu'elles doivent l'être au niveau de la Confédération", a ajouté Rebecca Ruiz.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00