La Liberté

Une saison "blanche" pour Jérémy Desplanches

Desplanches a échoué au pied du podium à Rome © KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER
Desplanches a échoué au pied du podium à Rome © KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER


Publié le 17.08.2022
Partager cet article sur:


Jérémy Desplanches devra vivre avec une saison vierge de tout podium.

Le Genevois de 28 ans, quadruple médaillé dans les championnats internationaux disputés depuis 2018, a dû se contenter d'une 4e place sur 200 m 4 nages aux Européens en grand bassin de Rome. Il a nagé en 1'58''89 mercredi, échouant à 0''55 du bronze.

Éliminé en demi-finales des Mondiaux de Budapest six semaines plus tôt, Jérémy Desplanches espérait se rassurer au Foro Italico au terme d'un exercice 2022 de transition. Mais il manque toujours de "coffre". Troisième de la finale après la partie de brasse, il n'a pas tenu le choc sur les 50 mètres de crawl.

Battu par Hubert Kos (1er en 1'57''72), Alberto Razzetti (2e en 1'57''82) et Gabriel Jose Lopes (3e en 1'58''34), le Genevois s'attendait à souffrir cette année après un changement de coach et de régime d'entraînement qui nécessite une longue adaptation souvent supérieure à six mois. Il avait d'ailleurs prévenu ses sponsors qu'une saison sans médaille était envisageable.

En compétiteur-né, le grand blond rêvait néanmoins de s'illustrer à Rome, les Mondiaux étant tombés trop tôt dans sa préparation. Il avait d'ailleurs fait le forcing après le rendez-vous de Budapest, montant rapidement en puissance pour atteindre un excellent niveau à la mi-juillet lors des championnats de Suisse d'été.

Repartir de l'avant

Stoppé net dans son élan par un lumbago il y a tout juste un mois, Jérémy Desplanches a serré les dents. À Rome, il a géré sa série et sa demi-finale pour donner sa pleine mesure en finale, se sentant capable de signer un chrono proche de 1'57''. Mais sa volonté n'a pas suffi, et il s'est montré moins rapide en finale à Rome qu'en séries des Mondiaux (1'58''29).

Champion d'Europe en 2018, vice-champion du monde en 2019, double médaillé en 2020 (argent européen et bronze olympique), Jérémy Desplanches voit donc sa fabuleuse série de podiums prendre fin. Mais il saura rapidement évacuer la déception pour repartir de plus belle dans l'optique de son ultime objectif, les JO de Paris 2024.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11