La Liberté

06.07.2020

Rigamonti devance Strasser pour un doublé historique

Flavia Rigamonti (à gauche) et Chantal Strasser ont signé un doublé historique le 6 juillet 2000 © KEYSTONE/EPA LEHTIKUVA/HEIKKI SAUKKOMAA
Flavia Rigamonti (à gauche) et Chantal Strasser ont signé un doublé historique le 6 juillet 2000 © KEYSTONE/EPA LEHTIKUVA/HEIKKI SAUKKOMAA
Partager cet article sur:
06.07.2020

La natation suisse a vécu l'un de ses plus grands moments il y a tout juste 20 ans, le 6 juillet 2000, dans le grand bassin de Helsinki.

Flavia Rigamonti et Chantal Strasser ont signé ce jour-là un doublé historique aux Européens, sur 800 m libre. La Tessinoise (19 ans à l'époque) a survolé les débats dans cette finale, offrant à la natation helvétique son premier titre continental en grand bassin.

Rigamonti a devancé de plus de deux secondes la Thurgovienne, de trois ans son aînée. Jamais une Suissesse n'avait jusque-là pu prendre place sur le podium d'une course en grand bassin lors de joutes internationales.

Emulation

Flavia Rigamonti avait déjà montré son potentiel en petit bassin, avec notamment une médaille d'argent glanée en 1999 sur 800 m dans des Mondiaux. A Helsinki, elle a franchi un cap, abaissant de plus de 2'' son record national pour le porter à 8'29''16 et manquant la meilleure performance mondiale de l'année pour 0''05.

"Je ne pensais pas réussir un si bon temps. J'ai baissé le rythme de l'entraînement à cause de mes examens de maturité. Et je ne suis pas encore au top, ni mentalement ni physiquement. Ces Européens ne sont qu'une étape", avait souligné l'étudiante de Breganzona, qui devait se contenter d'un 4e rang aux JO de Sydney quelques mois plus tard.

"Notre performance à toutes les deux est tout simplement remarquable. Le travail effectué à l'entraînement avec Chantal m'a énormément apporté. Nous nous complétons parfaitement", avait ajouté Flavia Rigamonti, qui avait laissé sa compatriote mener la course pendant 300 m avant d'accélérer comme prévu la cadence.

Pas d'exploit olympique

L'arrivée de Chantal Strasser au sein du groupe d'entraînement de Christophe Pellandini, seize mois plus tôt, fut profitable aux deux jeunes femmes. La Thurgovienne, qui stagnait au moment de rejoindre l'Atlantide Agno, a également battu son record personnel à Helsinki (8'31''36). Elle n'allait jamais faire mieux, même si elle allait cueillir l'or sur 800 m dans les Européens 2000 en petit bassin.

Flavia Rigamonti a, elle, poursuivi sa progression. La Tessinoise, qui a rejoint Dallas après les JO de Sydney pour y effectuer son cursus universitaire, a remporté quatre autres médailles dans des joutes en grand bassin: l'or aux championnats d'Europe de 2008 et trois fois l'argent dans des championnats du monde (2001, 2005, 2007), à chaque fois sur 1500 m.

Mais Flavia Rigamonti n'a jamais signé l'exploit dont elle rêvait aux JO. Quatrième à Sydney - mais à plus d'une seconde et demie du bronze -, elle a obtenu une décevante 13e place tant en 2004 qu'en 2008, sur 800 m également. Elle pourra surtout regretter de n'avoir jamais pu s'aligner dans des Jeux sur sa discipline de prédilection, le 1500 m, non-olympique jusqu'à Tokyo 2020...

ats

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00