La Liberté

20.10.2020

Partenaire de Lonza, Moderna pourrait obtenir un feu vert anticipé

La condition préalable est que le partenaire de Lonza obtienne des résultats intermédiaires positifs dans une étude en novembre (archives). © KEYSTONE/AP/CHARLES KRUPA
La condition préalable est que le partenaire de Lonza obtienne des résultats intermédiaires positifs dans une étude en novembre (archives). © KEYSTONE/AP/CHARLES KRUPA
Partager cet article sur:
20.10.2020

Le groupe pharmaceutique américain Moderna espère décrocher en décembre une approbation d'urgence de la part des autorités sanitaires des États-Unis pour son vaccin destiné à lutter contre le Covid-19.

La condition préalable est que le partenaire de Lonza obtienne des résultats intermédiaires positifs dans une étude en novembre, a déclaré le directeur général (CEO) de Moderna, Stéphane Bancel lors d'un événement organisé lundi par le Wall Street Journal.

En cas d'obtention de l'autorisation d'urgence de la part de l'Agence américaine du médicament (FDA), une partie de la population américaine - comme le personnel médical ou les personnes âgées - pourrait être vaccinée avant l'homologation officielle du traitement.

Moderna est considérée - avec l'américain Pfizer et l'allemand Biontech, qui pourraient demander l'approbation d'urgence de leur traitement aux États-Unis dès novembre - comme l'une des principales entreprises dans la course à un vaccin contre le coronavirus.

En mai, le fournisseur de l'insudtrie pharmaceutique Lonza a annoncé la conclusion d'un accord avec Moderna pour la production à grande échelle de son principe actif.

L'annonce a visiblement plu aux investisseurs. A 09h25, la nominative Lonza s'enrobait de 1,2% à 588,80 francs, alors que le SMI des valeurs vedettes accusait un recul de 0,30%.

ats, awp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00