La Liberté

04.05.2021

ONU "profondément choquée" après des manifestants tués en Colombie

L'ONU appelle les forces de sécurité colombiennes à la retenue face aux manifestants. © KEYSTONE/AP/Andres Gonzalez
L'ONU appelle les forces de sécurité colombiennes à la retenue face aux manifestants. © KEYSTONE/AP/Andres Gonzalez
Partager cet article sur:
04.05.2021

L'ONU est "profondément choquée" après les décès de manifestants lundi à Cali par les forces de sécurité en Colombie. Elle a appelé mardi à Genève au calme, alors qu'un rassemblement national est prévu mercredi.

"La plupart des manifestations ont été pacifiques" depuis près d'une semaine, a dit à la presse une porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l'homme. Des témoignages font état de recours excessif à la force, de harcèlement contre les défenseurs des droits de l'homme. Le Haut-Commissariat appelle les forces de sécurité à la retenue.

Selon des sources publiques colombiennes, la répression de manifestations contre la réforme fiscale a fait une vingtaine de victimes et des centaines de blessés depuis quelques jours dans plusieurs villes du pays. Le Haut-Commissariat a lui reçu des indications d'une quinzaine de tués, dont un policier, et vérifie actuellement ces données.

Face à la pression populaire, le président Ivan Duque a retiré la réforme et le ministre des finances a démissionné. Mais les protestations ne s'estompent pas.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00