La Liberté

09.05.2020

Manifs contre les restrictions dans plusieurs villes suisses

La police est intervenue dans plusieurs grandes villes de Suisse, comme à Berne, pour contenir les manifestants mécontents des mesures de restriction. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
La police est intervenue dans plusieurs grandes villes de Suisse, comme à Berne, pour contenir les manifestants mécontents des mesures de restriction. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
La police est intervenue dans plusieurs grandes villes de Suisse, comme à Berne, pour contenir les manifestants mécontents des mesures de restriction. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
La police est intervenue dans plusieurs grandes villes de Suisse, comme à Berne, pour contenir les manifestants mécontents des mesures de restriction. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Partager cet article sur:
09.05.2020

Des centaines de personnes mécontentes des restrictions imposées en raison du coronavirus ont manifesté samedi dans plusieurs villes de Suisse. La police a été mobilisée à Berne, Zurich et St-Gall.

Les rassemblements de plus de cinq personnes sont toujours interdits, conformément aux ordonnances du Conseil fédéral. En dépit de ces prescriptions, des centaines de personnes se sont donné rendez-vous sur la Place fédérale et la Bärenplatz, à Berne. Parmi elles se trouvaient de nombreuses personnes à risque, tout comme des familles et des enfants.

Au vu des circonstances, la police, présente en force, a renoncé à une action musclée. Elle a appelé par haut-parleur les manifestants à se disperser. Ces appels ont été accueillis par un concert de sifflets et de huées. Les manifestants estiment que les restrictions imposées en raison du coronavirus violent leurs droits fondamentaux.

La police s'est limitée à contrôler les personnes et à leur donner l'ordre de quitter les lieux. "Il y aura aussi des dénonciations", a annoncé Le directeur de la police Reto Nause. Il s'est dit "irrité" par le comportement de ces groupes.

Directeur de la police irrité

"D'un point de vue épidémiologique, cela me fait mal. Les gens se sont donné l'accolade et n'ont pas du tout respecté les règles. Un tel comportement est propice à répandre le virus. Samedi passé, la police avait déjà dispersé un rassemblement non autorisé sur la Place fédérale. La police a été accusée d'interdire même les "rassemblements d'une personne".

Les Suisses ont manifesté leur impatience d'un retour plus rapide à la normalité dans d'autres villes. A Zurich, ils étaient entre 100 et 200 sur la place du Sechseläuten samedi après-midi. Ils ont réclamé une levée des mesures d'urgence décidées dans le cadre du Covid. La police était là aussi présente en force mais n'a pas prononcé d'amende.

En petits groupes à Bâle

A Bâle, une centaine de personnes ont protesté. Elles étaient réunies en petits groupes sur la place centrale de la cité rhénane, dans le respect des distances de précaution. La police n'est pas intervenue. Les gens se sont dispersés en milieu d'après-midi.

Dans la matinée, environ 80 personnes avaient manifesté à St-Gall. Là aussi, la police est intervenue pour disperser ce rassemblement non autorisé. L'intervention s'est déroulée de manière pacifique, a précisé la police dans un communiqué.

ats

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00