La Liberté

26.02.2021

Lausanne-Vevey: plusieurs chantiers simultanés sur l'A9 en 2021

Les travaux vont bientôt reprendre sur l'A9 entre Lausanne et Vevey (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les travaux vont bientôt reprendre sur l'A9 entre Lausanne et Vevey (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
26.02.2021

Les travaux vont reprendre en mars sur l'A9 entre Lausanne et Vevey. L'Office fédéral des routes (OFROU) a présenté vendredi les différents chantiers prévus cette année sur ce tronçon, qui donneront lieu notamment à des "opérations spectaculaires" sur deux ponts.

Le pont à la jonction de Chexbres sera entièrement détruit entre le 16 et le 19 avril, puis reconstruit. C'est la première fois que la filiale d'Estavayer-le-Lac de l'OFROU va procéder à la démolition d'un tel ouvrage sur un axe principal, a expliqué le chef de projet Frédéric Rondeau lors d'une visioconférence. La gestion de ce chantier s'annonce particulièrement complexe, tant pour les travaux en eux-mêmes que pour la gestion du trafic.

Un peu plus loin en direction du Vevey, une autre "prouesse technique" sera nécessaire pour assainir le pont sur la Salenche, dont l'état est jugé "dégradé". Pour cet ouvrage, il est prévu de déconstruire et reconstruire le tablier du pont en maintenant la structure métallique, a indiqué Guillaume Garcia-Mora, chef de projet pour ce tronçon.

Divers autres travaux d'assainissement sont prévus jusqu'en novembre sur ce secteur de l'A9, comme par exemple pour le tunnel de Flonzaley et le pont des Curnilles. Le système de récolte des eaux sera également renouvelé. Une paroi anti-bruit de 300 m de long sera aussi posée sur les hauts de Vevey, dans le respect des paysages de Lavaux, a ajouté M. Garcia-Mora.

L'ensemble de ces travaux représente un investissement de 54 millions de francs pour 2021. Le projet global, entamé en 2017 et prévu jusqu'en 2032, est estimé à près de 900 millions de francs.

Site web dédié

Quant à l'impact de la crise sanitaire, il a pu être absorbé l'an dernier. Les chantiers ont certes fermé durant six semaines, mais le retard a pu être rattrapé. Pour cette année, le coronavirus ne devrait pas entraîner de perturbations particulières sur le planning, a estimé M. Rondeau. Il a expliqué que les mesures mises en place en 2020, comme les temps de pause décalés, seront toujours appliquées. Le port du masque reste également obligatoire lorsque les ouvriers ne peuvent pas maintenir une distance suffisante entre eux.

En revanche, le trafic sera à nouveau impacté par ces différents travaux avec des fermetures, des changements de voie et des réductions de vitesse. L'OFROU a rappelé qu'il avait développé un site internet spécialement dédié à l'axe Vennes-Chexbres et ses environs. Il donne des informations pratiques aux automobilistes, mais aussi aux riverains.

Pas de solution à long terme

Pour mémoire, parallèlement à ces travaux d'assainissement, l'OFROU a cherché des solutions à long terme dans ce secteur, soit au-delà de 2040. Plusieurs variantes ont été examinées comme la construction de nouvelles voies, essentiellement en tunnel. Le rapport, remis en septembre dernier, souligne toutefois qu'aucune option n'a été retenue. En cause: la topographie des lieux qui ne permet pas d'envisager une solution à des coûts raisonnables.

Le canton de Vaud a dit partager les conclusions de l'OFROU, expliquant miser sur le train pour faciliter les déplacements entre Lausanne et Vevey. Cela n'a toutefois pas été du goût des communes riveraines. Lutry a notamment demandé une reprise des études.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00