La Liberté

Grippe aviaire: 14'000 oiseaux marins retrouvés morts au Pérou

Des dizaines de pélicans ont été retrouvés morts sur les rivages des plages de San Pedro, Punta Hermosa et San Bartolo entre lundi et mardi. © KEYSTONE/AP/Guadalupe Pardo
Des dizaines de pélicans ont été retrouvés morts sur les rivages des plages de San Pedro, Punta Hermosa et San Bartolo entre lundi et mardi. © KEYSTONE/AP/Guadalupe Pardo


Publié le 30.11.2022
Partager cet article sur:


Près de 14'000 oiseaux de mer sont morts de la grippe aviaire H5N1 au Pérou, a indiqué mardi le service national des forêts et de la faune (SERFOR). Sur ce nombre, 10'257 pélicans ont été recensés.

La spécialiste de la faune marine du Serfor, Lady Amaro, a précisé que ce décompte a été effectué par les spécialistes dans les régions de Piura (à la frontière de l'Équateur), Lambayeque, La Libertad, Ancash, Ica, Moquegua, Tacna et Lima.

Le service national de santé agricole (SENASA) a précisé qu'un cordon sanitaire a été mis en place dans le village de Gallito, dans la région de Lambayeque, afin de contrôler le premier foyer de grippe aviaire détecté dans une exploitation avicole.

Virus parti du Canada

Le SENASA a émis une alerte sanitaire de 180 jours la semaine dernière après avoir confirmé trois cas de grippe aviaire H5N1 hautement contagieuse chez des pélicans. Des dizaines de pélicans ont été retrouvés morts sur les rivages des plages de San Pedro, Punta Hermosa et San Bartolo, au sud de Lima, entre lundi et mardi.

Le premier foyer de grippe aviaire sur le continent américain a été déclaré au Canada l'an dernier. En janvier, le virus a été détecté aux États-Unis, ce qui a affecté la production de volailles.

La grippe aviaire est une maladie incurable et sans traitement qui entraîne une importante mortalité parmi les oiseaux sauvages et domestiques tels que les canards, les poules, les poulets et les dindes.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11