La Liberté

15.05.2021

Des guides pour sensibiliser les visiteurs à la nature dans le Jura

L'étang de la Gruère aux Franches-Montagnes est l'un des sites touristiques les plus visités du canton du Jura. L'afflux de visiteurs s'accompagne parfois de comportements inappropriés comme des feux dans cette réserve naturelle (archives). © KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI
L'étang de la Gruère aux Franches-Montagnes est l'un des sites touristiques les plus visités du canton du Jura. L'afflux de visiteurs s'accompagne parfois de comportements inappropriés comme des feux dans cette réserve naturelle (archives). © KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI
Des guides nature sillonnent les réserves naturelles les plus fréquentées du Jura pour sensibiliser à l'environnement. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Des guides nature sillonnent les réserves naturelles les plus fréquentées du Jura pour sensibiliser à l'environnement. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
L'Etang de la Gruère fait partie des lieux touristiques visités par les guides nature. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
L'Etang de la Gruère fait partie des lieux touristiques visités par les guides nature. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le rôle des guides nature n'est pas d'amender, mais d'aller au contact des visiteurs, de les informer sur les comportements à bannir et d'en expliquer les raisons. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le rôle des guides nature n'est pas d'amender, mais d'aller au contact des visiteurs, de les informer sur les comportements à bannir et d'en expliquer les raisons. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
15.05.2021

Des guides nature sillonnent depuis le week-end de l'Ascension les sites touristiques les plus fréquentés du canton du Jura, comme les bords du Doubs ou l'étang de la Gruère. L'opération vise à sensibiliser les visiteurs aux comportements à adopter dans la nature.

Le Parc naturel régional du Doubs renouvelle son opération de sensibilisation dans les réserves naturelles en coordination avec l'Office jurassien de l'environnement et Jura Tourisme. Comme l'an dernier, il s'attend à un afflux de touristes en raison de la beauté des sites mais aussi des restrictions des voyages liées au Covid.

Les quatre binômes parcourront les sites naturels sensibles les plus fréquentés du Parc du Doubs en fonction de la météo jusqu'à la fin de l'été. Leur rôle n'est pas d'amender, mais d'aller au contact des visiteurs, de les informer sur les comportements à bannir et d'en expliquer les raisons.

Des flyers résumant les activités qui sont autorisées et celles qui sont interdites sont distribués aux touristes qui, pour certains, parcourent pour la première fois une réserve. Si des visiteurs se montrent peu coopératifs, les guides font appel à la police ou à l'Office de l'environnement. "L'objectif est de sensibiliser, pas de réprimer"", souligne Fanny Desfray, chargée de communication.

Mauvais comportements

L'expérience pilote menée en 2020 avait été couronnée de succès, selon le Parc naturel régional du Doubs. Les visiteurs avaient bien accueilli le travail des étudiants. Seuls 150 cas problématiques avaient été constatés par les jeunes guides. Et dans 12 cas, les contrevenants avaient refusé de coopérer et l'Etat avait dû intervenir.

La réserve naturelle de la Gruère aux Franches-Montagnes est victime de son succès. Pour maîtriser ce flux, la commune de Saignelégier a installé des horodateurs. Si les promeneurs n'ont pas toujours respecté les consignes en vigueur dans une réserve naturelle, les comportements inappropriés se sont multipliés depuis le début de la pandémie.

Préserver un équilibre fragile

Des feux illégaux, des chiens pas tenus en laisse, des sorties des sentiers balisés, des déplacements en VTT et l'abandon de déchets constituent les incivilités les plus fréquemment constatées. Ces comportements mettent en danger l'équilibre fragile de ce site protégé.

Sur le Doubs, la majorité des interventions concernent les activités nautiques prohibées. En été, des matelas pneumatiques ou des paddles envahissent le cours d'eau. Le camping sauvage, les feux et l'abandon de déchets sont des préoccupations récurrentes.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00