La Liberté

1ère rencontre de l'israélien Lapid avec un dirigeant palestinien

Yair Lapid, le ministre israélien des affaires étrangères, a rencontré pour la première fois un dirigeant palestinien, en l'occurrence le ministre palestinien des Affaires civiles Hussein al-Sheikh. © KEYSTONE/EPA AFP POOL/GIL COHEN-MAGEN / POOL
Yair Lapid, le ministre israélien des affaires étrangères, a rencontré pour la première fois un dirigeant palestinien, en l'occurrence le ministre palestinien des Affaires civiles Hussein al-Sheikh. © KEYSTONE/EPA AFP POOL/GIL COHEN-MAGEN / POOL


Publié le 23.01.2022
Partager cet article sur:


Le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid s'est entretenu dimanche soir avec le ministre palestinien des Affaires civiles Hussein al-Sheikh. Il s'agit de la première rencontre officielle connue de M. Lapid avec un dirigeant palestinien.

"J'ai rencontré ce soir le ministre israélien des Affaires étrangères et nous avons discuté de différentes questions politiques et des relations bilatérales", a affirmé sur Twitter Hussein al-Sheikh, sans préciser où la rencontre avait eu lieu.

Interrogé par l'AFP, le ministère israélien des Affaires étrangères a de son côté décliné tout commentaire, sans démentir la tenue de la rencontre.

Fin décembre, le président palestinien Mahmoud Abbas avait rencontré le ministre israélien de la Défense Benny Gantz lors d'une visite en Israël. Il s'agissait de la première fois depuis 2010 que M. Abbas se rendait dans l'Etat hébreu pour une rencontre officielle avec un membre du gouvernement israélien.

Petits gestes

Dans la foulée de l'arrivée au pouvoir en juin dernier du gouvernement de coalition mené par Naftali Bennett, des ministres israéliens - dont M. Gantz - avaient cependant rendu visite à Mahmoud Abbas à Ramallah, siège de l'Autorité palestinienne, en Cisjordanie occupée.

Dans son tweet dimanche, Hussein al-Sheikh a ajouté avoir "mis en avant le besoin d'un horizon politique entre les deux parties, basé sur le droit international", en référence notamment aux résolutions de l'ONU sur le conflit israélo-palestinien.

Après la visite en décembre de M. Abbas en Israël, l'Etat hébreu avait approuvé une série de "mesures de confiance" avec l'Autorité palestinienne comme l'octroi de 600 permis supplémentaires permettant à des hommes d'affaires palestiniens de se rendre en Israël, et la régularisation de 6000 Palestiniens vivant dans un secteur de Cisjordanie sous contrôle israélien.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00