La Liberté

15.11.2020

Décès à la suite d'un accident de train

L'accident s'est produit à la gare de Sugiez (photo d'archive). © Vincent Murith
L'accident s'est produit à la gare de Sugiez (photo d'archive). © Vincent Murith

LMP

Partager cet article sur:

Samedi soir, des rassemblements de jeunes dans les gares de Sugiez et de Morat ont nécessité l’intervention des forces de l'ordre. Alors qu’un train entrait en gare de Sugiez, un adolescent a été heurté et est décédé.

Samedi soir, la gare de Sugiez a été le théâtre d’un événement tragique. Les forces de l’ordre ont dû intervenir en début de soirée à la gare CFF de Morat pour un rassemblement de mineurs visiblement prêts à en découdre avec d’autres jeunes se trouvant dans le train en provenance de Neuchâtel, communique la Police cantonale fribourgeoise. La présence préventive des patrouilles et du chien de police a permis de disperser les jeunes à Morat.

Une trentaine de mineurs neuchâtelois sont descendus du train en gare de Sugiez et ont été priés de reprendre le prochain train en direction de Neuchâtel. Peu après 20h, l’un d’eux, un adolescent de 15 ans, s’est dirigé vers les voies pour des raisons encore inconnues. Il n’a pas remarqué l’entrée en gare du train TPF et a été percuté. Les agents présents sur place ont immédiatement porté secours au malheureux, qui se trouvait sous le train.

Grièvement blessé, l’adolescent a été transféré par ambulance vers un hôpital où il est décédé des suites de ses blessures. Les autres mineurs ont été pris en charge par le service de soutien psychologique d’urgence Care team Lac/Singine puis remis à leurs parents respectifs, indique le communiqué, qui précise qu’une enquête a été ouverte. Les investigations ont entre autres pour but d’établir les raisons pour lesquelles le jeune s’est dirigé vers les voies.

L’accident aurait-il pu être évité? «Les agents ont sécurisé et surveillé les jeunes, qu’ils ont répartis par petits groupes dans la gare de Sugiez étant donné la situation Covid. Mais ils ne pouvaient pas tenir chaque adolescent par la main et le déplacement de l’adolescent a été imprévisible, on ne pouvait rien faire», répond le porte-parole de permanence de la Police cantonale fribourgeoise Yvan Buchs.

A noter que le trafic ferroviaire a été interrompu entre Morat et Ins pour la durée de l’intervention. Des bus de remplacement ont été organisés par les Transports publics fribourgeois (TPF).

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00