La Liberté

Les infirmiers en anesthésie sont mécontents

En début de semaine, le Conseil d'Etat a accepté de réévaluer à la hausse la classification des infirmiers experts. Mais pas tous. Laissés pour compte, les infirmiers en anesthésie veulent reprendre la procédure de conciliation.

Contrairement aux infirmiers en anesthésie, d'autres infirmiers experts seront reclassés, a annoncé lundi le Conseil d'Etat © La Liberté
Contrairement aux infirmiers en anesthésie, d'autres infirmiers experts seront reclassés, a annoncé lundi le Conseil d'Etat © La Liberté

MAG

Publié le 06.07.2022
Partager cet article sur:


Anesthésie L Les infirmiers spécialistes ne se satisfont qu’à moitié des dernières décisions du Conseil d’Etat concernant leur classification dans l’échelle des salaires. 
Lundi dernier, c’est en effet une bonne et une mauvaise nouvelle qui leur ont été annoncées. Le Gouvernement cantonal accepte de réévaluer à la hausse la classification des infirmiers experts en soins intensifs et des urgences mais entend maintenir le statu quo pour les infirmiers experts en anesthésie. Pour le Syndicat des services publics (SSP), «il n’existe aucune raison susceptible de distinguer qualitativement ces trois professions », écrit-il dans un communiqué. 
La distinction faite par le Conseil d’Etat aurait ainsi provoqué « un tollé au sein de l’HFR », selon le SSP, qui a été mandaté pour demander la reprise de la procédure de conciliation devant l’organe de conciliation et d’arbitrage en matière de conflits collectifs de travail impliquant le personnel de l’Etat (OOCA).  L MAG

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11