La Liberté

Nicolas Roschi se retire de la course à la préfecture

L’ex-syndic de Crésuz n’est plus candidat centriste à la préfecture de la Gruyère, ni au Grand Conseil. Le politicien préfère prendre une pause. Il se dit "très marqué" par l'affaire de la Chaumine, qui avait divisé son village.

Le visage de Nicolas Roschi ne se trouvera pas sur les affiches électorales cet automne. Photo Lib/Alain Wicht, archives © La LibertŽ
Le visage de Nicolas Roschi ne se trouvera pas sur les affiches électorales cet automne. Photo Lib/Alain Wicht, archives © La LibertŽ

CG

Publié le 09.08.2021
Partager cet article sur:

Nicolas Roschi n’est plus candidat à la préfecture pour le Centre. Il souhaite prendre temporairement du recul avec le monde politique. En cause, l’impact du dossier de la Chaumine. Un projet de bâtiment communal dans lequel, l’ex-syndic s’était investi et qui avait divisé le village. «J’ai pensé que cette histoire était digérée», indique Nicolas Roschi, dans un communiqué de presse. «Mais je me dois de constater que cela n’est pas le cas. Ayant fait ce constat, il n’aurait pas été honnête vis-à-vis des électeurs gruériens de poursuivre la course à la préfecture de la Gruyère. Je n’ai jamais joué un rôle dans ma vie politique et je ne commencerai pas aujourd’hui.»

Le PDC-Le Centre Gruyère dit se réserver le temps de choisir l’option qui sera la plus valable pour lui dans la campagne pour la préfecture de la Gruyère.

> Développement dans La Liberté de mardi

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11