La Liberté

Gruyère Energie se penche sur la géothermie

Des mesures d'analyse auront lieu l'été prochain pour déterminer le potentiel des sous-sols gruériens en termes de géothermie. Gruyère Energie SA crée une nouvelle société pour porter le projet dans le sud du canton.

Si le projet de géothermie de GESA aboutit, il coûtera entre 50 et 70 millions de francs. © Keystone-archives
Si le projet de géothermie de GESA aboutit, il coûtera entre 50 et 70 millions de francs. © Keystone-archives

CP

Publié le 04.07.2022
Partager cet article sur:

Et si une partie des ménages gruériens étaient chauffés et même approvisionnés en électricité grâce à la géothermie? Alors que le potentiel hydrothermal de la région a été soulevé dans une étude préliminaire menée notamment par le canton, Gruyère Energie SA (GESA) se lance dans une étude plus approfondie en terres gruériennes.

D’ici à l’été prochain, des camions vibreurs analyseront ce potentiel. S’il devait s’avérer concluant, un ou plusieurs forages exploratoires pourraient être réalisés afin d’exploiter cette énergie «locale, renouvelable, propre et sûre», indique GESA. Et d’insister sur le fait qu’il s’agirait d’un système hydrothermal et non pétrothermal dans lequel la roche est fracturée artificiellement.

Pour ce faire, GESA a fondé la société Géothermie Préalpes SA.

Le coût de cette campagne exploratoire est devisée à 4 millions de francs, dont 2,4 millions couverts par des subventions.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11