La Liberté

15.09.2019

Pas de record pour la Motta malgré la canicule

Après un démarrage en fanfare dû à la canicule de juin, la fréquentation s'est calmée en juillet, août, et surtout septembre. © La Liberté
Après un démarrage en fanfare dû à la canicule de juin, la fréquentation s'est calmée en juillet, août, et surtout septembre. © La Liberté

Lib/ATS

Partager cet article sur:

La Motta, à l’instar de la grande majorité des piscines romandes, a accusé une baisse de sa fréquentation cet été par rapport à 2018, et ce malgré un démarrage en fanfare dû à la canicule de juin, révèle Keystone-ATS dimanche.

Même si les chiffres définitifs ne sont pas encore connus, les projections indiquent que le nombre de baigneurs a été en moyenne moins important que l'an dernier, sans que les résultats ne s’annoncent mauvais pour autant. «Les premières tendances constatées indiquent que l'exercice 2019 se situe dans la norme des dernières années, 2018 ayant été au-dessus de la moyenne. On ne parle donc pas d'année record, malgré la canicule», explique Alexandre Brodard, porte-parole de la ville de Fribourg.

Lire aussi » Fréquentation en baisse dans les piscines romandes

 

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00