La Liberté

24.11.2021

Un quartier de Courtepin évacué après la découverte d'explosifs

Des explosifs ont été découverts mercredi sur le chantier d'une bâtisse en rénovation à Courtepin, provoquant l'évacuation du quartier. © La Liberté/ Alain Wicht
Des explosifs ont été découverts mercredi sur le chantier d'une bâtisse en rénovation à Courtepin, provoquant l'évacuation du quartier. © La Liberté/ Alain Wicht

NR

Partager cet article sur:

Tout un quartier de Courtepin a dû être bouclé puis évacué mercredi, après la découverte d’explosifs gélatineux sur le chantier d’une ferme en rénovation, route du Postillon.

Le Centre d’engagement et d’alarme de la Police cantonale fribourgeoise en a été informé vers 10 h, précise-t-elle dans un communiqué. Sur place, une dizaine de patrouilles, les spécialistes du bureau des armes et explosifs de la police cantonale, et les pompiers du CSPI du Haut-Lac ont constaté la présence de trois lots de plusieurs kilos d’explosifs et des détonateurs électriques. Un bouclage de sécurité a été mis en place.

«Je suis inquiet car je suis le voisin direct. Et j’ai peur pour mes grandes baies vitrées!», lançait mercredi Olivier Barras, un habitant de Courtepin. Par mesure de précaution, en effet, une vingtaine d’habitants des maisons voisines ont été évacués, confirmait alors Bertrand Ruffieux, porte-parole de la police.

Le groupe Neutralisation, enlèvement, détection d’engins explosifs de la Police cantonale vaudoise a été sollicité. Après une évaluation des risques, les opérations de neutralisation se sont déroulées entre 16 h 30 et 18 h 30. Trois détonations ont été nécessaires pour détruire les explosifs. Seuls des dommages matériels sont à déplorer, majoritairement sur le chantier concerné, selon la police.
Par mesure de sécurité, le trafic routier sur le tronçon Fribourg-Morat et celui des trains ont été interrompus lors des détonations. Au terme de l’intervention, les habitants ont pu regagner leur domicile.

«A aucun moment la population n’a été mise en danger». L’engagement s’est déroulé en coordination avec les autorités communale et préfectorale. Une enquête est en cours afin de déterminer la provenance de ces explosifs, précise la police.

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00