La Liberté

Fribourg ne veut pas prolonger les mesures jusqu'à fin mars

L'Etat de Fribourg a répondu à la consultation du Conseil fédéral. Il estime prématuré de maintenir les restrictions actuelles jusqu'à fin mars. Il souhaite également que le certificat Covid reste valable pendant une année.

En raison de la surcharge dans les laboratoires, le Conseil d'Etat suggère à la Confédération de prioriser l'accès aux tests. © La Liberté
En raison de la surcharge dans les laboratoires, le Conseil d'Etat suggère à la Confédération de prioriser l'accès aux tests. © La Liberté

MAG

Publié le 17.01.2022
Partager cet article sur:

Dans un communiqué de presse, l’Etat de Fribourg informe qu’il a répondu à la consultation fédérale qui s’achève ce lundi à propos du dispositif à mettre en place dans les semaines à venir pour lutter contre la pandémie. Il affiche clairement une position moins restrictive dans ses réponses aux questions posées. Il indique ainsi qu’il rejette la proposition du Conseil fédéral de décider maintenant déjà de prolonger les mesures restrictives jusqu’à fin mars. Une prolongation jusqu’à fin février serait un premier pas suffisant, selon lui. 

Le conseil d’Etat fribourgeois estime également «que la suppression de la quarantaine doit être envisagée» en raison de l’évolution de la maladie. Il prône également l’abandon de la mesure 2G+ et le retour à la 3G, pour vacciné, guéri ou testé. A ce titre, il suggère cependant de prioriser l’accès aux tests  au vu de la surcharge dans les laboratoires. Enfin, il ne souhaite pas limiter les capacités pour les grandes manifestations.

Le Conseil fédéral prendra position ce mercredi. 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00