La Liberté

09.07.2020

Remous autour de la piscine

Plusieurs points à l'ordre du jour ont fait débat à Châtel-Saint-Denis © La Liberté
Plusieurs points à l'ordre du jour ont fait débat à Châtel-Saint-Denis © La Liberté

CG

Partager cet article sur:

Les conseillers généraux de Châtel-Saint-Denis ont accepté, mercredi soir, une rallonge de 350'000 francs concernant l'étude de la réfection de la piscine. Le scrutin s'est joué à deux voix près. Les critiques ont émané de la droite.

La douche froide est souvent un passage obligé avant de plonger dans la piscine. Le Conseil communal de Châtel-Saint-Denis y a échappé de peu, mercredi soir. C’est en effet par deux voix d’écart que le Conseil général a validé une enveloppe de 350'000 francs pour l’étude de la réfection de la piscine communale. Cette rallonge d’un crédit initial de 100'000 francs fait suite à un malentendu avec le bureau d’ingénieurs, concernant l’étendue de la couverture des frais (La Liberté du 1er juillet).

Les voix critiques se sont élevées dans les rangs de la droite. Le PLR et l’UDC-PAI ont tour à tour pointé le flou du message et un manque de vision de la part du Conseil communal. Puis d’inviter l’exécutif à reconsidérer l’étude d’une nouvelle piscine sur un autre site. A noter aussi que le Conseil général a refusé d’octroyer un droit de superficie distinct et permanent sur deux parcelles  en faveur de la coopérative d’habitation la Chrysalide. Une proposition refusée par 28 voix contre (15 pour et 1 abstention).

> Développement dans l’édition de vendredi.

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00