La Liberté

08.07.2020

Une présidente pour le Conseil général

Belfaux a tenu mardi soir sa séance du Conseil général. © La LibertŽ/ Alain Wicht
Belfaux a tenu mardi soir sa séance du Conseil général. © La LibertŽ/ Alain Wicht

NR

Partager cet article sur:

Belfaux a tenu mardi soir sa séance du Conseil général dans la grande salle paroissiale, virus oblige. Une nouvelle présidente a été élue à cette occasion.

Pas de comptes 2019 ni de plan financier à la séance du Conseil général de Belfaux mardi soir. L’exécutif a décidé de reporter ces points ainsi que des demandes de nouveaux investissements à la séance du 29 septembre pour précisions. La pandémie a retardé la révision des comptes, faite par une nouvelle fiducière ayant besoin de temps pour actualiser précisément certains postes au bilan.

Une dizaine de points étaient à l’ordre du jour, parmi lesquels l’élection du nouveau président. En l’occurrence une présidente: c’est la socialiste Greetje Maertens qui a repris le flambeau des mains de Gilbert Bapst, de l’Entente villageoise Autafond. Le décompte final pour la pose de l’éclairage public sur la route de la Sonnaz a été validé. La modification des satuts de l’Association intercommunale pour l’Epuration des eaux des bassins versants de la Sonnaz et de la Crausaz a, elle, été reportée, le PDC-Belfaux Futuro ayant proposé quelques modifications et le PS-PCS Ouverture réclamant notamment des précisions sur les coûts.

Jacques Pollet, directeur du Réseau Santé Sarine a présenté en séance les défis qui attendent le RSS, surtout celui du vieillissement de la population. Le RSS prévoit ainsi d’investir environ 140 millions d’ici à 2025, entre les divers agrandissements et rénovations d’EMS.

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00