La Liberté

Santé: des propos blessants

Publié le 29.11.2022

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Je souhaite réagir à votre article du 17 novembre, publié sous le titre «La pharma grève le budget santé», dans lequel des compagnies d’assurance indiquent que certains médicaments font exploser les frais de santé. Sur le fond, elles ont bien sûr raison, mais ne faut-il pas être plus vigilant sur ces propos très réducteurs et blessants pour les familles de patients concernés par l’arrivée de ces traitements aux effets avérés?

Ne faut-il pas prendre en compte les économies qui seront faites à moyen et court termes par la diminution de la charge thérapeutique et la suppression d’autres soins qui pèseront donc moins sur les assurances? La question se pose. Certes, soigner des malades qui n’ont pas choisi de l’être coûte cher à la société, le dire est toutefois plus offensant que de dire que cette augmentation des coûts réduit d’autant les salaires des membres des conseils d’administration de ces mêmes compagnies d’assurance…

Ce sujet me concerne à titre personnel pour mon fils de 10 ans atteint de mucoviscidose.

Stéphane Gasnot,

Givisiez

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11